pixelvide

Vous êtes ici: ludothèque / infos / historique / laludothequea15ans

Jeux et jouets à louer

Les ludothèques comptent se multiplier dans notre canton.


Samedi 8 juin 2002, Nouvelliste
Il y a seize ludothèques en Valais, de Monthey à Brigue. La cité haut-valaisanne est d’ailleurs la seule dans la partie alémanique du canton. «Je prétends qu’il y a encore de la place pour nous en Valais, surtout dans le Haut», martèle Romaine Arlettaz, dynamique pionnière des ludothèques en Valais et présidente de l’Association valaisanne des ludothèques. Laquelle association encourage l’ouverture de nouvelles ludothèques. «Pour commencer, il faut se faire prêter les locaux par la commune. Toutes celles du Valais sont installées dans des locaux prêtés», précise Mme Arlettaz. Ensuite, c’est l’inévitable porte-à-porte, demande d’aide financière et récolte de jeux et de jouets.

Pour bien débuter, il faut avoir un stock d’au moins deux cents jeux et jouets. Les ludothécaires font pour cela des collectes et achètent également du matériel. Le reste sera bénévolat. L’association valaisanne offre en outre trois mille francs à toute ludothèque qui démarre.

Formation

La quasi-totalité des ludothécaires est bénévole en Valais.
Avec un budget annuel de 24000 francs pour les seize sites, le bénévolat est une nécessité. Si ces femmes (il n’y a que des femmes pour faire ce travail en Valais) ne sont pas salariées, l’association leur paie en revanche des cours de formation. C’est d’abord un métier que l’on apprend sur le tas. Puis viennent se greffer des cours où les ludothécaires apprennent les aspects psychologiques et sociaux du jeu, les mécanismes de la communication et l’efficacité sur le terrain. «C’est difficile de trouver des bénévoles. Vous savez, celles qui travaillent là ont beaucoup de compétences: informatique,psychologie, bilinguisme parfois...», relève la présidente de l’association valaisanne.

Quant aux messieurs, ils sont bien là, mais restent dans l’ombre. ils participent à l’entretien des jeux et jouets, ils gardent les enfants quand leur femme assure la présence.
Dès les années trente, les premières ludothèques ont vu le jour en Californie dans les années trente. Les pays nordiques et anglo-saxons sont et étaient plutôt orientés vers l’aide aux enfants handicapés. En Suisse, la première s’est ouverte il y a trente ans près de Bâle. Aujourd’hui, elles sont quatre cents en Suisse.

L’assemblée générale de l’association valaisanne a eu lieu hier soir à la ludothèque de Sierre, qui fête ses 15 ans cette année.
Sonia Matter

P.S.

Chaque année, 15 000 jeux et jouets sont prêtés par les ludothèques valaisannes.
Les jeux électroniques trouvent également leur marque.